Triple Bill#1

Triple Bill#1 / Kader Attou – Jann Gallois – Tokyo Gegegay

Création 2018
Première : 2-5 septembre 2018, Dance Dance Dance@ YOKOHAMA 2018

Paris : 18-21 septembre 2018, Chaillot – Théâtre national de la Danse
Lyon : 25-28 septembre 2018, Biennale de la Danse

Un projet de coopération franco-japonaise autour de la danse hip hop

 

Dans le cadre de l’événement « Japonismes 2018 », Triple Bill #1 sera créé du 2 au 5 septembre 2018 pour Dance Dance Dance@ YOKOHAMA 2018, avec leur collaboration associée à celles de La Biennale de la danse de Lyon, de Chaillot – Théâtre national de la Danse et du Centre Chorégraphique National de La Rochelle / Cie Accrorap.

 

 

. Avant-propos
— AVANT-PROPOS

 

Dialogue croisé entre la France et le Japon, cette soirée, initiée par Dominique Hervieu, directrice de la Maison de la Danse de Lyon et directrice invitée de Dance Dance Dance@YOKOHAMA 2018, a fière allure.
L’idée est de mettre deux chorégraphes au service d’un quintet de solistes hip hop japonais et d’y ajouter une pincée de street dance « made in Japan ».
Kader Attou, figure majeure des danses urbaines, y peaufinera son goût des rencontres et des mélanges de cultures. Tout en portant haut son approche d’une gestuelle virtuose, il s’appuie sur l’identité propre à chacun des cinq danseurs,
révélant chaque personnalité au fil de sa chorégraphie nourrie par la culture japonaise.
Dans sa foulée, la révélation du moment Jann Gallois fera de sa pièce Reverse un défi.
Travaillant sur les différentes techniques du Bboying, la chorégraphe entend défier la gravité en renversant les corps.
Enfin, les danseuses de Tokyo Gegegay nous emmèneront pour une journée au lycée, le temps d’un examen de passage à leur image : fou, excentrique et drôle.
La danse des Tokyo Gegegay et de leur chorégraphe Mikey fait déjà un tabac au Japon, depuis les plateaux de télévision jusqu’aux vidéos de leur chaîne Youtube, visionnées plusieurs millions de fois.
Ce triple programme n’est pas une mince affaire.

. Distribution & mentions
– DISTRIBUTION & MENTIONS

 

Kader Attou / Titre non determiné
création 2018
Durée estimée 20-25mn
Distribution : Naoya Ohtsu, Takashi Utsumi, Hayate Kashiwazaki, Ryota Sakyo, Katsuya Miyazono
Création lumière : Cyril Mulon
Création musicale : Régis Baillet


Jann Gallois / Reverse
création 2018
Durée estimée 20-25mn
Distribution : Naoya Ohtsu, Takashi Utsumi, Hayate Kashiwazaki,
Ryota Sakyo, Katsuya Miyazono
Création lumière : Cyril Mulon
Création musicale : Christophe Zurfluh


Tokyo Gegegay / Tokyo Gegegay’s High School
Durée : 25 mn
Distribution : Mikey, Bow, Marie, Miku et Yuyu


Production déléguée : Dance Dance Dance @ YOKOHAMA 2018 (Japon), Centre Chorégraphique National de La Rochelle / Cie Accrorap (France)

 

Production : Biennale de la danse de Lyon, Maison de la Danse de Lyon, Dance Dance Dance @ YOKOHAMA 2018, Centre Chorégraphique National de La Rochelle / Cie Accrorap

 

Coproduction : Chaillot – Théâtre national de la Danse, La Coursive, Scène Nationale de La Rochelle, La Rampe – La Ponatière, Scène conventionnée – Echirolles

 

Coréalisation : Fondation du Japon dans le cadre de JAPONISMES 2018

Avec le soutien de Parco (Japon), de l’Institut français et de l’Ambassade de France / Institut français du Japon

. En savoir plus
— EN SAVOIR PLUS

 

Kader Attou
Titre non determiné, création 2018 Durée estimée 20-25mn


Distribution : Naoya Ohtsu, Takashi Utsumi, Hayate Kashiwazaki, Ryota Sakyo, Katsuya Miyazono
Création lumière : Cyril Mulon
Création musicale : Régis Baillet

 


 

Jann Gallois
Reverse, création 2018
Durée estimée 20-25mn
Distribution : Naoya Ohtsu, Takashi Utsumi, Hayate Kashiwazaki, Ryota Sakyo, Katsuya Miyazono
Création lumière : Cyril Mulon
Création musicale : Christophe Zurfluh

 

Dans une véritable performance physique et technique, Jann Gallois renverse les sens et engage les corps de cinq danseurs japonais issus du Bboying à ne plus poser le pied au sol. Comment trouver un sens dans un monde irraisonné, comme celui d’aujourd’hui où l’on semble de plus en plus marcher sur la tête ? Travaillant sur les différentes techniques du Bboying la chorégraphe entend défier la gravité en renversant les corps.
Ce processus de création dans la contrainte est une habitude dans le travail de la chorégraphe.

 

 

Jann Gallois / Cie BurnOut
En 2012, après un riche parcours d’interprète, Jann Gallois se lance dans l’écriture chorégraphique, fonde la cie BurnOut et crée P=mg, solo neuf fois récompensé par des prix internationaux.
Très vite remarquée, Jann Gallois confirme sa signature artistique en échappant aux conventions de sa famille hip hop. Elle crée Diagnostic F20.9 en 2015 (une nouvelle fois en solo). En 2016, Elle crée ensuite le duo Compact puis le trio Carte Blanche, et signe sa première pièce de groupe en 2017 avec Quintette. Depuis septembre 2017, Jann Gallois est artiste associée à Chaillot – Théâtre national de la Danse ainsi qu’à la Maison de la Danse de Lyon.

 


 

Tokyo Gegegay
Tokyo Gegegay’s High School
Durée : 25 mn
Distribution : Mikey, Bow, Marie, Miku et Yuyu

 

 

Une journée au lycée vue par les Tokyo Gegegay : rencontre avec une danse étrange et pleine d’humour. Du début jusqu’à la fin des classes, la chorégraphie des Tokyo Gegegay, excentrique et drôle, propose de drôles de cours… Une école comme on en rêverait !
Dépassez les différences culturelles… et entrez dans le monde merveilleux des Tokyo Gegegay.

 

Tokyo Gegegay est un groupe hip hop mené par Munetaka Maki (aka Mikey) et composé de quatre danseuses : Bow, Marie, Miku et Yuyu. Le groupe nait en 2013 en remportant la cinquième saison d’un célèbre concours de danse au Japon : Dance@Hero Japan.
Tokyo Gegegay participe ensuite à de nombreux showcases et produit un certain nombre de vidéos qui rencontrent une popularité fulgurante. L’année 2016 est décisive et débute avec une performance très remarquée dans le célèbre programme télévisé du Nouvel An Bakusho Hit Parade. Cette même année, Tokyo Gegegay réalise la chorégraphie pour un concert d’envergure du groupe Jpop AKB48 très connu au Japon et remporte également le 10e Japan Dance Forum, prix qui salue la remarquable créativité du groupe et leur contribution majeure au monde de la danse. À la fin de cette année riche, leur premier spectacle : Tokyo Gegegay Kagekidan est créé et est programmé au Tokyo Metropolitan Theater.  Devenues de véritables stars au Japon, les Tokyo Gegegay jouissent également d’une certaine reconnaissance dans de nombreux pays d’Asie du Sud-Est où ils se produisent régulièrement. En 2017, leur popularité s’exporte aux État-Unis où ils jouent au Jpop Summit à San Fransisco.





Développpement : antichambre