La cie Ruée des Arts en résidence pour Costard

Cie Ruée des Arts / Costard
Pièce pour 6 danseurs

En résidence du mardi 3 au vendredi 13 mai 2016

Sortie de résidence, jeudi 12 mai à 18h30 au CCN

Master Classe avec Hafid Sour mardi 10 mai de 18h30 à 20h30 au CCN


« Mon coeur est une penderie dans laquelle tous les costumes de mes personnages sont accrochés »
Simone Signoret

« L’envie de créer Costard est née de rencontres avec des femmes et des hommes côtoyant quotidiennement l’univers du costume, d’une réflexion sur les représentations sociales et l’image de réussite qu’il nous renvoie.
Petit, mes parents me disaient souvent : « J’espère que quand tu seras grand, tu auras un travail en blouse blanche ou en costume. ».
Symbole d’une certaine élite culturelle, il existe pourtant plusieurs façons de porter un costume, comme il y a différents personnages et parcours derrière celui-ci.
Costard est une succession d’histoires sur l’identité et l’apparence, il évoque le tracé de ces chemins individuels et collectifs, liés aux rapports que l’homme entretient à son image, au regard que nous posons sur les autres et sur nous-même…
Au cœur de ce travail chorégraphique, je m’intéresse au costume et sa matière, tenter d’amener le mouvement, se l’approprier, évoluer, se transformer avec lui au fil de la création.
Entre rivalité et affection, force et fragilité, froideur et exaltation, mon envie est de construire un dialogue entre des univers contrastés, où la performance des corps devient l’écho d’émotions à même d’être éprouvées par chacun d’entre-nous…
Dans ce spectacle, je souhaite aussi interroger l’image de la danse urbaine aujourd’hui. En mêlant l’univers de cette danse issue de la rue et celui du costume, il s’agit de bouleverser les codes et d’explorer d’autres énergies. L’élégance des corps vient enrichir la gestuelle puissante de la danse hip hop, le mouvement trouve une fluidité et une inspiration poétique, créatrice d’un nouveau langage corporel entre les danseurs.»
Hafid Sour


Hafid Sour
Son histoire avec la danse commence à l’âge de 15 ans, avec les arts de la rue et le hip hop comme premiers langages.
En 1997, il cofonde le groupe Ame Troên à Vénissieux. Il vit sa première expérience de danseur professionnel avec la cie Hypnose à Grenoble, pour la pièce Clandestin de mes rêves. En 1999, il intègre la cie Käfig, pour la création Dix Versions. Il enchainera ensuite avec Récital, Corps et Graphique, Terrain Vague, et une reprise de rôle pour Tricôté.
Fin 2001, il chorégraphie Les Patineurs, un tableau du Casse Noisette dirigé par Domnique Boivin pour le Ballet National de Lyon à l’Opéra de Lyon.
Hafid Sour participe en parallèle à de nombreux Battles Internationaux où il se classe parmi les meilleurs : 1ère place au Battle Down Rocker 2001 Soul Majestic New York, à l’Urban Steady Groove 2001 à Lyon, au Battle Of The Year 2003 « pop » en Allemagne et demi-finaliste au championnat du Monde Juste Debout 2006.
Il assiste Mourad Merzouki sur différents projets – pour les répétitions des Défilés de la Biennale de la Danse 2006, 2008 et 2010 par exemple – et également Prabhu Deva pour les chorégraphies de sa comédie Bollywoodienne Engeyum Khadal en 2010.
En 2012, il se lance dans la chorégraphie et participe aux côtés de Riyad Fghani à la création Silence on Tourne de la cie Pockemon Crew.
En tant que directeur artistique, il s’ouvre à un projet mêlant danse et arts numériques intitulé Hypermetrop – lauréat de la Fête des Lumières de Lyon 2012.
Toujours en 2012, il crée la cie Ruée des Arts pour mettre en scène sa propre partition et travaille sur de nombreux projets artistiques et pédagogiques. En 2014, il chorégraphie et participe à la tournée d’Olivia Ruiz Le Calme et la Tempête… et joue dans le film Chocolat de Roschdy Zem en 2016.


Chorégraphie : Hafid Sour
Interprétation : Aurélien Vaudey, Maxime Vicente, Jason Hodson, Nacer Marsad, Hafid Sour
Regards complices : Charlotte Valandrey (dramaturgie), Sarah Kallman (journaliste), Sophiane Boukabache, Maeva Clamaron
Régie : Jean-Michel Dailloux
Costumes : Marius Dominique
Arrangements Musicaux : David Svindron et Maeva Clamaron

Production : Cie Ruée des Arts
Coproduction : CCN de La Rochelle, CCN de Créteil et du Val-de-Marne, Châteauvallon – Scène Nationale


à noter : une Master Classe – tout public à partir de 12 ans – avec Hafid Sour est proposée mardi 10 mai de 18h30 à 20h30
tarif unique : 10 € / 
inscription au 05 46 41 17 75 ou à projetculturel@ccnlarochelle.com


D’autres infos sur le site de la compagnie : www.rueedesarts.com

Une photo de Gilles Aguilar pour la compagnie

 

Commentaires

Please enter your name

Your name is required

Please enter a valid email address

An email address is required

Please enter your message

Centre Chorégraphique National de La Rochelle © 2017 All Rights Reserved

Mentions légales — Développpement : antichambre