La Cie Rêvolution – Anthony Égea pour Bliss

La Cie Rêvolution – Anthony Égea / Bliss

Dans cette nouvelle création, l’ambition du chorégraphe Anthony Egéa est proche de ce qui constitue l’essence même de la danse hip hop.
La musique électronique est le lien qui unit cette recherche de sensations et de mouvements originels avec une vision renouvelée et dynamique d’une danse qui se conjugue au pluriel, en tant que phénomène culturel, social et musical.
Dans un contexte volontairement festif, proche des univers des boîtes de nuit et des dancefloor, le public évolue au gré de cette rencontre avec les danseurs. Dans une exaltation intempestive les apparences tombent, les masques se délitent, laissant à terre le poids du quotidien. Les corps s’abandonnent et les personnalités se révèlent tentant de se hisser vers une allégresse et une libération collective, symbolisées par l’extase (bliss en anglais). Bliss est une immersion dans les extravagances de ces lieux, où les danses se distinguent par une gestuelle hybride et actuelle, jusqu’à trouver des moments d’extase dans une folie contagieuse,et une énergie débridée.
Accompagnée par des tempos apparentés à la house dance, au voguing, au jazz rock et au hip hop new style, le chorégraphe entre dans une danse percussive et jubilatoire, contrebalancée par des solos où la virtuosité caresse la folie.


Direction artistique et chorégraphie : Anthony Egéa
Avec les danseurs
: Lydie Alberto, William Domiquin (Talents Adami), Jérôme Fidelin (Talents Adami), Romain Guillermic (Talents Adami), Jocelyn Laurent (Talents Adami), Sandrine Lescourant, Jérôme Luca, Laura Luca, Marie Marcon (Talents Adami), Brandon Masele (Talents Adami) et les musiciens : Yvan Talbot, Philippe Pham Van Tham
Création musicale : Yvan Talbot
Création lumière et scénographie : Florent Blanchon
Regard Extérieur, Dramaturgie : Monique Garcia
Costumes : Hervé Poeydomenge


En 1984, Anthony Égéa découvre la danse hip hop. Sensibilisé  à de nombreuses techniques, il parfait sa formation à l’Ecole Supérieure Rosella Hightower à Cannes et au Dance Theater de Alvin Ailey à New York. Il fonde la Compagnie Rêvolution en 1991 avec laquelle il crée notamment Amazones, Soli, Urban Ballet, Rage
Au fil de ses chorégraphies, Anthony Egéa s’écarte, de plus en plus, des conventions en développant des formes hybrides de mouvements hip hop.


Coproduction : le TnBA – Bordeaux, iddac, Agence culturelle de la Gironde, l’OARA – Office artistique de la Région Aquitaine, Le Cuvier – Centre de développement chorégraphique d’Aquitaine, le CCN de La Rochelle, le Glob Théâtre Bordeaux – Artiste associé, Le CCN d’Aquitaine en Pyrénées Atlantiques Malandain Ballet Biarritz, le Théâtre Olympia – Scène conventionnée d’Arcachon, le Théâtre Durance – Scène conventionnée et l’Espace culturel Treulon – Bruges

En partenariat avec : la DRAC Aquitaine, le Conseil Régional d’Aquitaine, le Conseil général de la Gironde, la Mairie de Bordeaux.

le site de la compagnie en un clic…

Commentaires

Please enter your name

Your name is required

Please enter a valid email address

An email address is required

Please enter your message

Centre Chorégraphique National de La Rochelle © 2017 All Rights Reserved

Mentions légales — Développpement : antichambre