Cie Julie Dossavi
Cie Julie Dossavi ©Gregory Brandel
Cie Julie Dossavi ©Gregory Brandel

La cie Julie Dossavi était compagnie en partage au CCN de La Rochelle de 2011 à 2013

La cie Julie Dossavi

Athlète de formation (UEREPS option danse contemporaine), Julie Dossavi danse avec Jean-François Duroure et Philippe Decouflé (assistante pour la cérémonie des Jeux olympiques d’Albertville). Interprète auprès de Kettly Noël, Salia Ni Seydou, Kader Attou, elle collabore à des clips (Angélique Kidjo, Yannick Noah, Marc Ribot) comme à des défilés de mode (Jean-Paul Gaultier). Après deux créations en collaboration avec Gérard Gourdot (Go, Five), elle développe avec caractère son propre univers.
Julie Dossavi a créé une danse contemporaine très personnelle, hybride et robuste, sensuelle et plastique, toute en variations de formes et de rythmes. Comédienne confirmée, elle compose des spectacles intimes autour de la condition féminine et du phénomène de la double culture. À côté de pièces chorégraphiques pour plusieurs interprètes (Agbazémé, La nuit les chats le gris_Clubbing…), elle a développé la forme du solo dansé sur une scène partagée avec des musiciens ou des chanteurs.

Artiste associée à la scène nationale d’Angoulême pendant quatre ans (2007/2011), puis artiste en partage au Centre chorégraphique national de La Rochelle (2011/13), elle est depuis janvier 2013 et pour la saison 2014/2015 artiste associée aux Treize Arches-Scène conventionnée de Brive, Arts croisés/Ecritures d’aujourd’hui.

http://www.cie-juliedossavi.com/


 

La cie Julie Dossavi en quelques créations :

 2004
P.I. (Pays) ou Présentations intimes, pièce pour une danseuse et trois musiciens

A chaque vent le papillon se déplace sur le saule, solo chorégraphié par Daniel Larrieu dans le cadre du Vif du Sujet.

 2006-07
Agbazémé, créé au Tchad et en France, pour six danseurs et musiciens

2008-09
La nuit les chats le gris_Clubbing, pièce sur le monde de la nuit pour quatre danseurs, noir, blanc et technocolor…

2010
Angoulême, une ville qui danse, événement regroupant des artistes et la population d’une ville.

Grand Bal Dossavien, avec une meneuse de revue, des danseuses et les musiciens du groupe El Fassa.

Deux morceaux de danse, soirée composée de Mi Lè doun et de A chaque vent le papillon se déplace sur le saule

2011
Grand Père n’aime pas le swing, duo autobiographique danse et musique sur le thème de la double culture

2012
Cross & Share, création pour une danseuse et deux musiciens, premières de création aux Rencontres Chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis
Lalaï, performance in situ pour une danseuse, une pianiste et une violoncelliste. Créée au festival Impulsion Femmes au musée d’Agesci à Niort.
Adjalin, performance in situ pour une danseuse et un joueur de cithare tchadienne.


 

Création en cours, Saison 14-15

Mon amour pour toi
Après Cross & Share, où Julie Dossavi faisait l’expérience de la chorégraphie partagée entourée de quatre hommes, elle réunit dans Mon amour pour toi, quatre femmes interprètes aux identités singulières et aux techniques diverses (danse hip hop, chant, danse contemporaine).

Mon amour pour toi s’inscrit dans une démarche d’expérimentation sur le plateau, où la matière surgit au travers de la rencontre de ces identités, de ces corps. Car il s’agit bien ici de mettre en jeu le corps, d’interroger le rapport que ces artistes entretiennent avec celui-ci. D’en tester les limites dans le cadre d’une pratique artistique physique qui repose pour une grande partie sur la résistance de cet ‘‘outil’’, souffre-douleur et partenaire indispensable. Le corps est-il seulement à la merci de l’interprète ? Quel type de relation s’instaure dans l’effort ?

Après Agbazémé (2006) et La nuit les chats le gris_Clubbing (2008), Julie Dossavi renoue avec l’écriture pour d’autres, et collabore une nouvelle fois avec le metteur en scène Michel Schweizer, la chanteuse Moïra Conrath et Yvan Talbot, fidèle compositeur et musicien interprète de la compagnie.

« Pour cette nouvelle pièce, je suis à l’extérieur car j’ai besoin de transmettre mon univers et ma matière dansée. J’ai choisi quatre femmes interprètes, trois danseuses et une chanteuse, dont je suis le parcours et que j’observe depuis un certain temps.
Avec
Mon amour pour toi, je souhaite interroger le corps comme support de l’artiste, support de création mais aussi support physique, structure et ossature malléable au service d’un métier. Comment une danseuse suivant son parcours, sa culture, va travailler, façonner, solliciter, ‘‘maltraiter’’ son corps pour aller plus loin physiquement, le pousser à bout, poursuivre dans l’effort et composer avec la souffrance qu’elle lui impose. Comment aussi à travers le corps, on transmet une puissance, une fragilité, une sensualité, le côté masculin et féminin. C’est la même recherche et expérimentation que je propose à la chanteuse avec sa voix.
J’ai choisi de travailler avec ces quatre artistes femmes totalement différentes, par leur discipline, leur physique, leur approche du métier, la façon dont elles utilisent leur corps. Chacune d’elle, dans des univers différents, dégage et partage une puissance singulière, que j’ai envie de provoquer afin d’en découvrir les échos, les limites… ».

Julie Dossavi

Chorégraphie, conception et mise en scène : Julie Dossavi

Collaboration artistique : Michel Schweizer

Interprétation danse : Julie Coutant, Fanny Rouyé, Sandrine Monar

Interprétation chant : Moïra Conrath

Création musicale : Yvan Talbot

Création lumières : Ivan Mathis

Régie générale et son : Benjamin Olivier

 

 

 

Commentaires

Please enter your name

Your name is required

Please enter a valid email address

An email address is required

Please enter your message

Centre Chorégraphique National de La Rochelle © 2017 All Rights Reserved

Mentions légales — Développpement : antichambre