Cie La Vouivre

La Belle

Cie La Vouivre ©Florian Martin
Cie La Vouivre ©Florian Martin
Cie La Vouivre ©Florian Martin
Cie La Vouivre ©Florian Martin
La Vouivre ©Marine Drouard
La Vouivre ©Marine Drouard

Cie La Vouivre / La Belle
Création les 17 & 18 Avril 2014 au Festival Puy-de-Mômes à Cournon-d’Auvergne

« Ce n’est pas dans la mort que la princesse tombera mais dans un profond sommeil de cent ans ».

Grimm

Dans son lit, la Belle repose en paix. Il y a cent ans qu’elle s’est endormie. – A quoi rêve la Belle ?


Naissance d’un projet

« Bérengère Fournier et Samuel Faccioli, on se les rappelle côte à côte, assis sur un canapé, face au public, une valise à leurs pieds. 2007, tout premier spectacle de leur jeune compagnie, La Vouivre. Leurs deux bonnes têtes, des mains, des yeux, des pieds qui pétillent. L’instant de la rencontre, la naissance de l’amour. La pièce s’appelle [oups] (elle est recréée en 2013, sous le titre, [oups] génération, avec des adolescents et des seniors).

Suit [opus] , en 2009. La même chose à l’envers ou presque. Cette fois, l’amour y est un peu moins… affriolant.

Pardi} en 2011 marque la fin d’un triptyque. Il y a des brumes, une forêt peut-être, des corps au ralenti, des traversées d’animaux fabuleux. Un rêve ou l’au-delà. Auprès d’eux, chaque fois sur le plateau, leur complice de toujours, le musicien Gabriel Fabing, magicien des sons, Fabing, sa guitare, ses feuilles séchées, sa console et ses brindilles. D’où vient tant de charme ? D’un univers poétique et gracieux, de la simplicité ou de la délicatesse d’artistes qui ne cherchent pas à renverser la table.

Chemin tout tracé vers cette Belle au bois dormant destinée au jeune public. À quoi rêve-t-elle ? Pour ce que l’on en sait, de deux princes, La Belle ayant deux yeux. Deux princes traversant d’autres forêts, d’autres brumes, des eaux caracolantes, surmontant les épreuves, l’un et l’autre capables de réveiller La Belle et de la faire entrer dans un autre âge de sa vie. Tant il est vrai qu’à poursuivre son chemin, joliment, patiemment, en dormant ou en veillant, on finit par le trouver. »

Daniel Conrod

Texte de présentation de la Comédie de Clermont-Ferrand


La compagnie

En 2007, Bérengère Fournier et Samuel Faccioli créent La Vouivre, implantée dans le Puy-de-Dôme en Auvergne. À deux, ils développent un langage commun, situé entre la danse et le théâtre, au service d’une écriture précise et musicale. Riches de leurs différences, ils inventent leur univers en privilégiant une vision ludique et poétique.

Conception et chorégraphie : Bérengère Fournier et Samuel Faccioli / Interprétation : Bérengère Fournier, Samuel Faccioli, Joachim Maudet / Musique : Gabriel Fabing / Vidéo : Marine Drouard et Florian Martin / Costumes / Accessoires : Nathalie Martella

Coproductions : la cie La Vouivre, le CCN de La Rochelle, la Comédie de Clermont-Ferrand – Scène Nationale, le Festival Puy-de-Mômes de Cournon, l’Avant-Scène de Cognac, La Rampe – La Ponatière Scène Conventionnée d’Échirolles

Bérengère Fournier et Samuel Faccioli sont “artistes associés” de la Comédie de Clermont-Ferrand -Scène Nationale.

La Vouivre est subventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication DRAC d’Auvergne, au titre de l’aide à la compagnie et par le Conseil général du Puy-de-Dôme

La Vouivre est conventionnée par le Conseil régional d’Auvergne

http://www.vlalavouivre.com/

En résidence du 21 au 30 janvier 2014



 

Commentaires

Please enter your name

Your name is required

Please enter a valid email address

An email address is required

Please enter your message

Centre Chorégraphique National de La Rochelle © 2017 All Rights Reserved

Mentions légales — Développpement : antichambre