Kubilai Khan investigations

Kubilai Khan Investigations / Your ghost is not enough

En résidence du 9 au 17 décembre 2013

Création en Indonésie en mai 2014 dans le cadre du Printemps français en Indonésie.

En tournée le 3 juin au théâtre Paul Eluard de Bezons et les 13 et 14 juin lors des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis.

 


 

Note d’intention

Ce poème se tient comme un animal. Son histoire monte, se transvase depuis le corps… hanté. L’arbre ne se baigne jamais deux fois dans le même vent. Cette expérience du même et de la différence nous renvoie à nos perceptions du monde, et celui des mondes co-existants et de nos capacités de faire varier l’intensité du réel. Cette modulation se faisant alors art de transmissions, et de transitions.

Inconsolidations des mondes. Se tenir sur la crête. Il est nécessaire de se rêver. Your ghost is not enough fera de la place, n’assignera pas l’énergie de l’incommensurable. Cette pièce sera habitée par l’excès, par l’énergie périlleuse, par l’être en chantiers. Dans l’écoute des intervalles, de l’écart, de celui que nous avons à nous même, à notre division, notre vulnérabilité. Une forme de vie rétive à la domestication. Archaïsme. Ce poème se tient comme un animal, aux aguets.
L’œil opère hors du contact, de l’intérieur du monde comme une pointe noire. Le corps qui vient de sa nuit. Un corps revenant. Un corps débordé.

« J’aime laisser du temps pour que les images remontent des réserves obscures et qu’elles glissent dans le courant de nos mémoires. Danser nous approche des énergies renouvelables de l’humain ; une géo-poétique et micro-politique des terres inconnues que sont nos corps, qui invitent au voyage dans tous les sens. Les champs artistiques sont cartographiques, ils dessinent les plans où nos vies s’explorent en relation étroite avec ce qui nous entourent ; ils sont aussi des “mondes flottants” courbés par l’énergie des flux, des déplacements où s’actualisent nos rapports au monde. La création est une oscillation, une partition qui déjoue les pièges de l’assignation, de la personnalité. C’est un lieu de circulations, de frictions et d’infiltrations, une architecture invisible. »

Frank Micheletti

 


 

Chorégraphie : Frank Micheletti
Danseurs : Idio Chichava, Sara Tan
Musique composée, jouée et mixée en live par Frank Micheletti et Benoît Bottex
Création lumière : Ivan Mathis

Coproduction : Kubilai Khan investigations, le CCN de La Rochelle, le Théâtre Paul Eluard de Bezons, le CNCDC de Châteauvallon, l’Institut français de Jakarta de Bandung en Indonésie
Avec le soutien du Ballet National de Marseille


 

Kubilai Khan investigations
Placée sous la bannière du pacificateur de la Chine (et petit-fils du redoutable Gengis Khan), Kubilai Khan Investigations est un collectif conçu comme un comptoir d’échanges artistiques. Autour de son fondateur Frank Micheletti, on retrouve ainsi des danseurs, musiciens ou vidéastes rencontrés au fil des voyages. Kubilai aime se frotter aux questions d’altérité, d’identité, de singularité, d’attente.

 

www.kubilai-khan-investigations.com

Commentaires

Please enter your name

Your name is required

Please enter a valid email address

An email address is required

Please enter your message

Centre Chorégraphique National de La Rochelle © 2017 All Rights Reserved

Mentions légales — Développpement : antichambre