Nachsite-620x388

Nach, artiste compagnonne
du CCN de La Rochelle

À partir de janvier 2019, Nach (Nach Van Van Dance Company), devient, pour trois ans, compagnonne du Centre Chorégraphique National de La Rochelle.
Nous la retrouverons tout au long de ces trois ans à différents moments de la saison sur ses propres projets artistiques et autour des propositions du CCN vers tous les publics

 

Anne-Marie Van alias Nach rencontre le Krump à l’âge de 22 ans. Elle est rapidement happée par cette danse urbaine. Le poids du rire et de la souffrance mêlés dans les cercles Krump la fascinent. Elle en acquiert les bases et rejoint une communauté qui lui transmet son savoir. La danse de Nach se forge au fil des rencontres.
Celle du chorégraphe Heddy Maalem, en 2012, est déterminante. Dans Éloge du puissant royaume, elle expérimente le déplacement du Krump sur une scène contemporaine et commence à intégrer de nouveaux gestes tout en respectant l’esprit et les bases techniques de cette danse. Du Krump, son horizon s’étend à la danse dans son ensemble.
Nach intériorise le Krump. Elle en retient l’essentiel pour exprimer plus fort ce qu’elle dit depuis ses premiers pas. Ses joies et ses peines. Nach continue de participer à des battles. Garder l’énergie et l’authenticité de la rue est pour elle une nécessité.
Elle partage aussi la scène avec Bintou Dembélé dans S/T/R/A/T/E/S quartet. Une expérience qui fait avancer la danseuse dans la formulation de sa recherche. Dans sa quête d’un Krump intime, en dialogue avec le monde.
À la suite d’une expérience forte au théâtre avec Marcel Bozonnet en 2016, elle réalise que son Krump a toujours été au bord des mots. Aujourd’hui, elle projette de plus en plus son corps dans un cadre théâtral, notamment pour son premier solo personnel – état des lieux de tout ce qui la traverse aujourd’hui – Cellule créé en 2017.
Entre juillet et décembre 2018, Nach devient artiste résidente à la Villa Kujoyama à Kyoto au Japon, elle y pose les fondations de sa prochaine création Beloved Shadows. Un spectacle programmé au CCN de La Rochelle en novembre 2019, à l’occasion de la 4e édition du festival Shake.

Nach est donc artiste compagnonne du CCN de la Rochelle de 2019 à 2021 et est également soutenue par le CDCN Atelier de Paris dans le cadre du fonds FoRTE.

©Dainius Putinas

LES COMPAGNONNAGES PRÉCÉDENTS

CIE RACINES CARRÉES – Nabil Ouelhadj
De 2014 à 2017

Les création de la cie Racines Carrées en 2010 résonnent comme un écho dans parcours artistique de Nabil Ouelhadj, chorégraphe et interprète. Après de nombreuses collaborations dans des univers artistiques variés (de la danse urbaine à la danse contemporaine, du cirque traditionnel de Chine au design audiovisuel), il poursuit sa réflexion sur la création artistique aux frontières des arts urbains et de l’esthétique contemporaine, plus encore en les brisant et en créant son propre univers. La compagnie s’engage très vite dans la production de spectacles vivants, ainsi que dans la formation artistique et pédagogique. Ses collaborations artistiques emmènent Nabil Ouelhadj au Yémen, au Cambodge pour Carnet de voyage, en Allemagne avec Water, en France pour Le Corps d’exception et Crazy Car et dans toute l’Europe avec Root’s and Routes (une centaine de représentations à travers le monde). En 2013, elle lance une nouvelle création Bon App !, forme artistique ludique et vivante, spécialement destinée au jeune public. La compagnie est notamment en compagnonnage avec le CCN de La Rochelle, en collaboration avec le Ballet du Nord de Roubaix sur les deux nouvelles créations à venir en 2015/ 2016.


CIE CHUTE LIBREPierre Bolo & Annabelle Loiseau
De 2009 à 2013
http://www.compagniechutelibre.com

La cie Chute Libre en 2011 à propos du compagnonnage
« Si l’on regarde dans le dictionnaire, le mot compagnonnage mentionne une histoire de partage, d’organisation de gens dans un même métier… en botanique on parle de « culture associé ».
Le compagnonnage est pour moi une suite dans mon parcours, celui que j’ai eu et continu à avoir avec Kader Attou. Tout en ayant eu parallèlement une démarche personnelle, j’ai dansé, échangé, proposé et créé avec lui depuis une dizaine d’années.
Il y a d’autres partenaires propres à notre compagnie, mais la relation avec le CCN est différente due à mon histoire avec Accrorap.
Aujourd’hui mon travail s’affine et ce soutien possible offre une nouvelle perspective à mes projets artistiques : « comme un artiste ou une compagnie peuvent être accompagnés par un théâtre… ».
Dans les faits, ce compagnonnage a permis, pour notre dernière création
La Cuisine de Pan, une résidence en studio à La Rochelle et dans la Chapelle Fromentin.
La Cuisine de Pan, coproduite par le CCN, sera créée à Poitiers et c’est là que les challenges vont apparaitre au moment où l’on va chercher à la diffuser plus largement.
Nous venons de fêter notre 5ème anniversaire et Chute Libre propose, malgré les difficultés, quatre créations d’un premier cycle avec une belle visibilité en France comme à l’étranger.
J’espère que ce compagnonnage sera le tremplin pour renforcer et asseoir la compagnie et pour me lancer dans un deuxième cycle de création. »
Pierre Bolo


CIE MIRA – Yvonnette Hoareau et Sébastien Vela Lopez
De 2009 à 2013
http://www.compagnie-mira.fr

La Cie Mira en 2011 à propos du compagnonnage
« Le compagnonnage est jusqu’à maintenant avant tout une aide financière, un peu comme une coproduction accompagnée d’une aide à la réalisation de supports de communication et à la scénographie. C’est aussi un petit soutien administratif par des améliorations de nos dossiers de créations et de subventions. Concernant la diffusion, par le biais du compagnonnage, nous avons participé à la carte blanche de Kader Attou à Vitry-sur-Seine en 2009 et deux dates sont à venir au CCN de La Rochelle et à la Coupe d’Or à Rochefort. Il faut savoir que le spectacle Mira en est à une quarantaine de représentation y compris à l’étranger (Grande Bretagne, Hongrie, Suisse) que nous avons trouvé seuls (“petite compagnie” que nous sommes)…  je pense qu’il y a mieux à faire sur ce point-là, comme des présentations de la compagnie dans différentes réunions professionnelles par exemple… Car pour nous, la principale difficulté rencontrée (outre la recherche de financements) se situe aujourd’hui justement dans la diffusion de nos créations dans des réseaux qui restent très fermés et où il est trop difficile de rentrer malgré nos efforts. Il est toujours ardu de faire venir des programmateurs lors de nos représentations donc de nous faire connaître et d’avoir des retours sur notre travail.»
Yvonnette Hoareau et Sébastien Vela Lopez


LES ARTISTES EN PARTAGE DE 2009 À 2014

CIE HORS SÉRIE – Hamid Ben Mahi
Depuis 2009
http://www.horsserie.org/


LA GBEC (Grave et Burlesque Équipée du Cycliste) – Mohamed Guellati
Depuis 2009
http://www.lagbec.com


CIE JULIE DOSSAVI — Julie Dossavi
De 2011 à 2013
http://www.cie-juliedossavi.com/


CIE E.GO – Eric Mezino
Depuis 2014
http://www.compagnie-ego.org/


CIE MELTING SPOT – Farid Berki
Depuis 2009
http://www.ciemeltingspot.fr