Des réunions de femmes. De tous âges. Ensemble elles s’apprêtent. Elles vont se coiffer, se faire belles, entrer en rituel, se réinventer, s’écouter, partager. Avec cette prochaine création, Nach, artiste compagnonne du CCN de La Rochelle, s’interroge sur sa relation aux femmes : adversaires dans la danse, dans la vie, inspirations, amies, passeuses de connaissances, collaboratrices, soutiens, fascinations. Elle invite sur le plateau un groupe de femmes multiples, sublimes et fragiles à la fois pour tenter de comprendre l’importance du rituel, du sacrifice et de la communauté.

NACH
Est née À Bobigny en 1987. Elle rencontre le Krump à l’âge de 22 ans devant l’Opéra de Lyon après avoir vu Rize, le film documentaire de David Lachapelle consacré à cette danse
urbaine. La rue est sa première école. Elle forge ensuite sa danse au fil de rencontres, avec Heddy Maalem en 2012, qui détermine son désir de développer le Krump au contact d’autres pratiques, avec Bintou Dembélé, avec Marcel Bozonnet, avec des arts traditionnels comme le Kathakali et le flamenco. Ses références se trouvent aussi du côté de la photographie (Antoine d’Agata, Francesca Woodman…), la poésie (Sony Labou Tansi…), des arts audiovisuels, du cinéma d’essai et des musiques expérimentales.
Nach crée son premier solo Cellule en décembre 2017, puis devient artiste résidente à la Villa Kujoyama à Kyoto en 2018 (juillet-décembre). Elle crée son deuxième solo Beloved Shadows et travaille sur un projet de vidéo-danse Instantané de désir.

Distribution en cours
Conception : Nach Van Van Dance Company

Voix et corps : Flora Detraz

Scénographie : Pablo Valbuena

Images : Nahmlos
Lumière : Cyril Mulon
Dramaturgie et œil extérieur : Hildegarde de Vuyst

Nach Van Van Dance Company


EN RÉSIDENCE DU 6 AU 17 SEPTEMBRE

à la chapelle Fromentin

Dans le cadre de l’accueil studio,
la compagnie bénéficie d’une résidence et d’une coproduction