Les bannis

Complice de Kader Attou en 1998, lors de la création de Prière pour un fou, le chorégraphe et danseur Abdennour Belalit travaille aujourd’hui encore sur la notion d’exclusion. Il interroge notre perception de l’individu, des différentes trajectoires et mécanismes qui, pas à pas, nous mettent à l’écart pour nous envoyer vers une forme de marginalité.  Une danse hip hop explosive pour cinq danseurs.  

 » Du fou à l’oublié d’une réalité dure mais aussi mélancolique et imaginaire.
Du SDF à l’exilé d’un lieu non prévu.
D’un corps cassé, infirme se mêle ici force et légèreté.
Du différent se mêle le sentiment d’éloignement et d’identité.
Dans cette création Belalit Abdennour mêle l’idée des exclus, interroge notre perception de l’individu, des différentes trajectoires et mécanismes qui, pas à pas, nous mettent à l’écart, vers une forme de marginalité.  Abordés à travers différentes formes, de manière détachée, légère ou dans l’urgence et la vulnérabilité, notre capacité à être, à transformer les liens que l’on a, que l’on crée ou que l’on brise.  Le départ d’une danse dans un mouvement contraint. Un hip hop explosif, virtuose qui se frotte à l’intime, le fragile. Une danse se propage en nous, qui pousse les corps à réagir, les danseurs lui répondent. Une danse sans exclusion ? » Abdennour Belalit

Abdennour Belalit
Dans les années 1980 Abdennour Belalit découvre la danse hip hop En 1991 il co-fonde la Cie Fradness, avec laquelle il y co-signe trois créations.
Co-fondateur et danseur, chorégraphe de la compagnie Alexandra N’Possee depuis 1994, il crée une vingtaine de pièces avec la compagnie.
En 1998, il co-signe avec Kader Attou, pour la Cie Accrorap, Prière pour un fou.  Outre son travail de créateur et de danseur, il mène une action permanente de sensibilisation et de formation d’intervenants en
danse hip hop, tant en France qu’à l’étranger (Haïti, Tchad, Russie, Palestine, Algérie, Nicaragua, Tunisie, Laos, Allemagne, Italie etc…)  Il crée en 2010 avec des danseurs russes, la pièce Odyssée dans le cadre de l’année croisée France-Russie. Ce spectacle a obtenu deux nominations, meilleur spectacle chorégraphique et meilleurs chorégraphes, aux Masques d’Or de Moscou 2011.

Chorégraphie : Abdennour Belalit
Interprétation : Laurine Brerro, Alexandre Sanavixay, Clément James, Abdennour Belalit, Sofiane Distante
Creation Lumière : Djamel Aya

Coproductions :
CCN La Rochelle, CCN Créteil, La Navette ACCR – St Laurent en Royans, Théâtre Saint-Jean – La Motte-Servolex, Lézarap’art – Marseille, La Bohème Centre de résidences d’artistes – Vinsobres, Espace Leonard De Vinci, Centre artistique départemental – Montmélian

En résidence au CCN
du 19 au 29 avril

sortie de résidence jeudi 29 avril à 18h30
à la chapelle Fromentin

Dans le cadre de l’accueil studio,
la compagnie bénéficie d’une résidence et d’une coproduction.

première de création le 24 mai 2021 à la Navette ACCR – Pont-en-Royans.

entrée libre
information — réservation :
05 46 00 00 46