Cie Mira

La cie Mira était en compagnonnage au CCN de La Rochelle depuis 2009. Elle est sortie du compagnonnage en 2014.

Cie Mira – Yvonnette Hoareau et Sébastien Vela Lopez

La création de la cie Mira est l’aboutissement de plusieurs années de travail pour Yvonnette Hoareau et Sébastien Vela Lopez en tant qu’interprètes et chorégraphes au sein de nombreuses compagnies (Magic Electro, Accrorap, Hors Série, Melting Spot, Chute Libre, Mémoires Vives…).
Forts de ces expériences, ils décident, en 2007, de créer leur propre compagnie en Alsace, une région qui fait partie de leur histoire. Ils mettent alors en scène leur vision chorégraphique, continuent leur travail de transmission, d’écriture et œuvrent ainsi au développement de la danse hip hop.

Actuellement, Sébastien Vela Lopez travaille à la création de Idiomas en compagnie de Vaishali Trivedi. Une création qui verra le jour en février 2015. Plus d’info sur le site de la compagnie et ci-dessous pour une étape du travail.


La compagnie travaille autour de deux axes qui sont :

l’action artistique, l’écriture chorégraphique :
La compagnie croit avant tout en la force générée par la mise en commun des énergies et richesses individuelles autour d’un projet artistique partagé. Son travail de création s’articule autour de la réflexion et de la recherche. Mira s’alimente de toutes les formes artistiques qui l’entourent et explore de nouvelles formes d’écritures chorégraphiques. Elle emmène le spectateur à voyager dans différents univers chorégraphiques et poétiques, ainsi en est-il dans leur première création en 2009 : Mira, duo sensible et œuvre d’autofiction écrite et interprétée par Yvonnette Hoareau et Sébastien Vela Lopez.

l’action pédagogique, les ateliers chorégraphiques :
La sensibilisation et la pédagogie sont deux éléments importants pour acquérir des bases et prendre conscience de son corps : travaux sur l’énergie, rigueur et précision, prise de conscience de son propre regard, du regard des autres, du groupe, de l’espace, de la forme et du temps. Il faut mener un dialogue à travers l’improvisation car la danse doit aussi rester libre pour que chaque identité puisse exister et s’épanouir à travers elle. La cie Mira soutient les projets artistiques des jeunes danseurs amateurs – et/ou en voie de professionnalisation – c’est ainsi qu’est né le projet de création et de transmission D’une rive à l’autre en décembre 2013 à la Maison des Arts de Lingolsheim dans le cadre du Festival Méditerranée.

« Ayant grandi à travers différentes cultures, le métissage de notre danse est devenu nécessaire. C’est une danse qui s’enrichit de toutes formes d’expressions, pour mieux aller vers l’autre, casser les barrières, les codes, les frontières, pour pouvoir faire partager, avancer et échanger autour de la danse. »

Yvonnette Hoareau et Sébastien Vela Lopez


Cie Mira en 2011 à propos du compagnonnage

« Le compagnonnage est jusqu’à maintenant avant tout une aide financière, un peu comme une coproduction accompagnée d’une aide à la réalisation de supports de communication et à la scénographie. C’est aussi un petit soutien administratif par des améliorations de nos dossiers de créations et de subventions. Concernant la diffusion, par le biais du compagnonnage, nous avons participé à la carte blanche de Kader Attou à Vitry-sur-Seine en 2009 et deux dates sont à venir au CCN de La Rochelle et à la Coupe d’Or à Rochefort. Il faut savoir que le spectacle Mira en est à une quarantaine de représentation y compris à l’étranger (Grande Bretagne, Hongrie, Suisse) que nous avons trouvé seuls (“petite compagnie” que nous sommes)…  je pense qu’il y a mieux à faire sur ce point-là, comme des présentations de la compagnie dans différentes réunions professionnelles par exemple… Car pour nous, la principale difficulté rencontrée (outre la recherche de financements) se situe aujourd’hui justement dans la diffusion de nos créations dans des réseaux qui restent très fermés et où il est trop difficile de rentrer malgré nos efforts. Il est toujours ardu de faire venir des programmateurs lors de nos représentations donc de nous faire connaître et d’avoir des retours sur notre travail.»

Yvonnette Hoareau et Sébastien Vela Lopez


Dernière création en tournée :

Cuerpo
Création 2011

Pièce chorégraphique pour trois danseurs, un comédien-percussionniste corporel (step), une violoniste

Choisir son espace, choisir sa place, s’imposer des limites, se faire imposer des limites, poser des frontières. Se cacher derrière ces murs, taper contre, s’y adapter, chercher à les contourner. Adapter son comportement à l’espace qui nous entoure, imposé ou non, fermé ou au mieux restreint. Y adapter sa gestuelle, comme on adapte nos choix à une liberté toujours à réinventer.
Cuerpo quitte les rives de l’intime, universalise une pensée en mouvement, prodigue une danse de son temps expérimentant un langage hybride, issu des croisements des univers de trois danseurs, d’une musicienne et d’un comédien-musicien (percussion corporelle).
Un retour aux fondamentaux de la danse, avec comme thématique le corps et l’espace ; la déstructuration pour la compréhension des différents codes pour permettre une nouvelle écriture chorégraphique.
Sébastien Vela Lopez et Yvonnette Hoareau réinterrogent leur pratique pour qu’elle manifeste une résonance essentielle dans les corps et la pensée. Entre fulgurance, danse d’impulse et danse d’impact, Cuerpo rattrape aussi une part indicible et poignante de nous-mêmes.

Tectonique des corps
«  Cuerpo s’écrit au fil de saynètes imageantes, régulièrement surprise par l’humour. Une poésie où l’expression des sentiments demeure prépondérante et virevolte avec les notes du violon. Chacun est ici parti en quête de l’autre, de son expressivité, de son investissement scénique, de ses racines, de son âme. Mains levées, doigts pointés épaississent l’air d’une signalétique qui n’a rien de symbolique. L’urgence du propos tend les corps, suspendus, penchés, décalés par des mouvements virtuoses. Dans une alternance de rythmes, les diverses combinaisons physiques déversent une force de vie, de résistance extraordinairement galvanisante et contagieuse (…). Cuerpo traversé d’un humour tendre mais tendu comme un arc ne cesse de lever le poing. Serré, revendicatif !
Entre répertoire classique, slam, hip hop, présence théâtrale,
Cuerpo expérimente une forme artistique ouverte aux aspirations les plus profondes de chacun. Dans l’énergie du quintet, Cuerpo fouille et définit sa signature artistique »

Veneranda Paladino, DNA – décembre 2011


Cuerpo a été créée le 15 octobre 2011 à La Castine de Reichshoffen puis dansée à Pôle Sud, Scène conventionnée pour la danse et la musique les 13,14 et 15 décembre 2011.

direction artistique : Yvonnette Hoareau et Sébastien Vela Lopez
danseurs : Marino Vanna, Yvonnette Hoareau, Sébastien Vela Lopez
comédien – percussionniste corporel : Cheikh Sall
violoniste : Clémence Schaming
scénographie : Guillaume de Baudreuil
lumières : Fabrice Barbotin
musique originale : avec la participation de Manuel Wandji

coproduction : CCN de La Rochelle, Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines (Fondation de France – Parc de la Villette avec le soutien de la Caisse des Dépôts et l’Acsé), de La Castine à Reichshoffen

avec le partenariat de Pôle Sud, de L’Espace Culturel de Vendenheim, de La Fabrique de Théâtre et du Centre Socio-Culturel du Fossé des Treize

la cie Mira est soutenue par le ministère de la Culture et de la Communication – DRAC d’Alsace et par la Ville de Strasbourg, le Conseil régional d’Alsace, et le Conseil général du Bas-Rhin

www.compagnie-mira.fr

 

 

Commentaires

Please enter your name

Your name is required

Please enter a valid email address

An email address is required

Please enter your message

Centre Chorégraphique National de La Rochelle © 2017 All Rights Reserved

Mentions légales — Développpement : antichambre