Cie Mémoires Vives

Cie Mémoires Vives / Parmi N (v)ous
Création 2013

 « C’est une histoire simple et compliquée. Les mots y cognent tels des uppercuts. Y résonnent comme des coups de semonce. C’est un hymne aux sans voix, le réveil des sans droits un flow de sons, un transport poétique de corps invisibles. Engagée comme une réflexion sur la clandestinité, la cie strasbourgeoise Mémoires Vives a élargi le propos de Parmi N(v)ous à sa condition artistique, interrogeant la place assignée aux activistes du hip hop encore trop souvent relégués aux marges de la culture officielle. Ici plus qu’ailleurs (…) la dramaturgie esquive les lignes droites, procède par ruptures et refuse la détermination, l’assignation a des rôles dont souffrent précisément les migrants comme ceux qui se vivent en clandestins de la culture.

Qui joue quoi ? Sommes-nous dans un théâtre, ou sur le terrain des opérations ? Qui sont ces quatre clandestins, tapis dans l’obscurité que fouille avec sa lampe torche un gardien, garant de l’ordre établi. Puisque les clefs du théâtre leur sont confisquées, les hip hopeurs entrent par effraction pour laver l’affront. Y aura-t-il une confrontation entre eux? L’allégeance des exclus ?

En cédant à la tentation biographique, Parmi N(v)ous puise à l’urgence rageuse du rap, la physicalité du hip hop, la sécheresse du krump de Marino Vanna à peine adoucie par les inflexions boogaloon de Mickael Stoll.

La danse qu’architecture Sébastien Vela Lopez avec le regard complice de la belle Yvonnette Hoareau, surligne l’absence, dit l’exil, creuse le malaise, la tension de celui qui doit disparaître. Devenir invisible, transparent, silencieux. »

Veneranda Paladino, DNA Dernières nouvelles d’Alsace, mars 2013

Dramaturgie et mise en scène : Yan Gilg
Direction chorégraphique : Sébastien Vela Lopez (cie Mira)
Interprétation : Yvonnette Hoareau, Sébastien Vela Lopez, Marino Vanna, Mickael Stoll, Yan Gilg
Création Lumière : Antoine Auger et Barthélémy Small
Montages Vidéo : Laura Fort, Yan Gilg
Scénographie : Yan Gilg
Décor et accessoires : Nicolas et Josiane (cie Les Bâtisseurs d’Instants)

Production : cie Mémoires Vives
Coproduction : le CCN de La Rochelle, le CCN de Créteil et Val-de-Marne, direction Mourad Merzouki, le Théâtre de l’Olivier à Istres (Scène Conventionnée pour la danse et les arts du geste) – Régie Culturelle Scènes et Cinés Ouest Provence
Accueils en résidence à L’Espace Culturel de Vendenheim, à Pôle Sud (Centre de Développement Chorégraphique) de Strasbourg, au PréO d’Oberhausbergen
Avec le soutien du Conseil régional d’Alsace, de la Ville de Strasbourg, du Conseil général du Bas-Rhin, du ministère de la Culture et de la Communication – DRAC d’Alsace

http://cie-memoires-vives.org/

Commentaires

Please enter your name

Your name is required

Please enter a valid email address

An email address is required

Please enter your message

Centre Chorégraphique National de La Rochelle © 2017 All Rights Reserved

Mentions légales — Développpement : antichambre