Cie Alexandra N’Possee / NOs LIMITEs
Extrait de l'affiche de Nos Limites
Nos Limites ©Renaud Vezin
Nos Limites ©Renaud Vezin
Nos Limites ©Renaud Vezin

Cie Alexandra N’Possee, Martine Jaussen et Abdennour Belalit / NOs LIMITes

Représentation au CCN Chapelle Fromentin : mercredi 11 février 2015 à 20h30

NOs LIMITes est une pièce chorégraphique pour six danseurs qui illustre le rapport que nous entretenons avec nos limites, celles que la nature et la société nous imposent, et celles que nous nous fixons nous-mêmes au corps et dans l’âme.
« La limite, selon la définition du Larousse, c’est une borne, une frontière, une ligne séparant deux États, deux territoires contigus… ce qui marque le début ou la fin d’une étendue, d’une période… un point au-delà duquel ne peuvent aller ou s’étendre un mouvement, une action, une influence… ce qui restreint, enferme ou isole…”
Pour Martine Jaussen et Abdennour Belalit, c’est aussi et surtout ce que l’on peut repousser, faire reculer, ce que l’on apprend à connaître tout au long de sa vie, jamais totalement, mais suffisamment en tous cas pour approcher l’idée que l’on se fait de la liberté, de NOS libertés.


direction artistique et chorégraphie : Abdennour Belalit et Martine Jaussen
distribution : Abdennour Belalit, Azdine Bouncer, Eve H, Martine Jaussen, Sithy Sithadé Ros, Laurent Kong A Siou
création musique : Julien Thomas
création lumière : Sébastien Lefèvre
régie : Stéphane Avenas
création du décor : Patrick Bette
création des costumes : Florence Demingeon

coproduction : la Cie Alexandra N’ Possee, L’Espace Malraux Scène Nationale de Chambéry et de la Savoie, le Festival Hip Hop Ways de Toulouse, Le Train Théâtre de Portes-Lès-Valence, le CDC – Les Hivernales à Avignon et le CNCDC de Châteauvallon

avec le soutien du CCN de Rillieux-la-Pape / Cie Maguy Marin

la compagnie est subventionnée par le ministère de la Culture et la Communication – DRAC Rhône-Alpes, le Conseil régional de Rhône-Alpes, le Conseil général de la Savoie (2015-2016-2017) et la Ville de Chambéry

la compagnie est soutenue par l’Institut français pour certaines de ses tournées à l’étranger, par la Caisse des Dépôts et Consignations et par la Ville de Cognin pour l’accueil en Résidence au Canal des Arts


 

La presse en parle :

« Le corps y est contraint, le geste saccadé, le rythme accentué, ultra rapide ou lent et désarticulé. L’image de ce corps évoque le démembrement. Il traduit l’enfermement. (…) Il en résulte une beauté sauvage et rebelle aux canons. »
Le Dauphiné Libéré, Gaël Herbert, décembre 2008

« Bluffés. Tout simplement. Une performance physique et technique individuelle, défiant les lois élémentaires de l’apesanteur, mise au service du groupe dans des chorégraphies de haut niveau. Rehaussé par une musique forte en émotion et un éclairage parfait. »
Le Dauphiné Libéré, Christian Petroz, février 2009

« Chercher les limites, c’est aussi se confronter à l’enfermement. C’est une des tentatives du spectacle de Martine Jaussen et Abdennour Belalit, qui oppose la fougue des corps à une scénographie de fer et de grillages. Enfermés dans une cage qu’ils traversent de part en part, les danseurs réécrivent les limites de la verticalité en jetant leurs corps dans une course pour la liberté. Epoustouflants de virtuosité, ils usent et abusent des ressorts de leur art jusqu’à en épuiser la perception. »
La Terrasse, Nathalie Yokel, juin-juillet 2010

« Etonnant spectacle que celui de la cie Alexandra N’Possee. Avec Nos limites, les six danseurs cernés par un couloir de grilles traitent non seulement le sujet qui va avec (la perte de la liberté, la dureté d’un monde sans issue…), mais en exploitent des facettes imprévues avec beaucoup de fraîcheur et d’élan. La danse complexe et belle de la compagnie emporte l’adhésion. »
Télérama, Rosita Boisseau, mars 2010


La compagnie Chambérienne Alexandra N’Possee est codirigée par les chorégraphes Martine Jaussen et Abdennour Belalit depuis 1994. Ils ont à leur actif une quinzaine de créations. Né pour l’autre, Les S’Tazunis ancrent la renommée nationale et internationale de leur travail de création. Ils engagent, dès l’origine, une politique d’enseignement et de formation à la danse hip hop tant au niveau national qu’international (Allemagne, Tunisie, Territoires Palestiniens, République d’Haïti, Russie…).
En 2009, les chorégraphes créent deux formes courtes (les duos) Zig Zag et Swingin’ Savate pour la décentralisation, les duos sont présentés au Festival d’Avignon 2010 et en tournée en France actuellement.
En 2010, leurs projet de spectacle avec des danseurs russes, Odyssée, est labélisée dans le cadre de l’année croisée France-Russie et a été présenté dans les deux pays en 2010 et 2011. Ce spectacle a obtenu 2 nominations (meilleur spectacle chorégraphique et meilleurs chorégraphes) aux Masques d’Or de Moscou 2011.
En 2013, les chorégraphes Martine Jaussen et Abdennour Belalit ont crée leur nouveau spectacle intitulé Anima, conte initiatique dansé mêlant arts de la marionnette, théâtre d’ombres, cinéma d’animation et vidéo.
En 2013, Abdennour Belalit crée le duo Chutchutchute qui est présenté en tournée en France et l’étranger.
Actuellement, le chorégraphe Abdennour Belalit crée son nouveau spectacle intitulé J’ai vu ta soeur à la piscine, pièce pour 6 danseurs sur l’univers des banlieues qui va s’appuyer sur les arts de rue dans leurs diversités : arts plastiques, graffiti, danses urbaines, free running.


 

Pour en savoir plus sur la compagnie : clic !

Commentaires

Please enter your name

Your name is required

Please enter a valid email address

An email address is required

Please enter your message

Centre Chorégraphique National de La Rochelle © 2017 All Rights Reserved

Mentions légales — Développpement : antichambre