Les Associés Crew – Babacar Cissé
Cie-Associés-Crew ©Richard Forestier

Les Associés Crew – Babacar Cissé / An Amerikkkan Dream

En résidence du 22 au 30 octobre 2013

Création le 31 octobre à 20h30 au CCN Chapelle Fromentin

Pièce chorégraphique pour cinq interprètes

Entre questions fondamentales et humour, An Amerikkkan Dream souhaite inviter le spectateur dans un voyage à travers le temps, autour des thèmes de la fraternité et de l’égalité.

« Mon parcours et mon histoire témoignent d’un désir profond de questionner la notion d’identité, de différence, de ressemblance, ainsi que la “valeur humaine ajoutée” de la fraternité.
“I have a dream” reste encore et toujours d’actualité.
De nombreux artistes ont, chacun à leur manière, utilisé ou fait référence à cette célèbre allocution du pasteur Martin Luther King. La revisiter, avec mon univers hip hop contemporain, que contribuent à façonner chacun de mes projets et aventures artistiques, est une étape importante pour moi.
Dans la lignée du Syndrome de l’exilé, je cherche à (re)créer ces émotions, sensations, anecdotes dans lesquelles chacun peut s’identifier et retrouver un événement fondateur de son parcours de vie.
Je rêve… d’une rencontre entre le public et les danseurs, qui en scène, se glisseront dans la peau, les corps et les gestes de personnages traversant les siècles, en un voyage onirique d’une époque à l’autre.
Oui, “I have a dream”. »

Babacar Cissé “Bouba”

Dans cette pièce chorégraphique, l’allocution de Martin Luther King est prétexte à dépasser la seule question de la liberté des citoyens américains noirs. Car ce rêve de fraternité entre les Hommes veut s’affranchir de toute couleur, religion, opinion politique…
Par ce travail, le chorégraphe Babacar Cissé souhaite créer des passerelles temporelles et croiser les époques, afin de restituer sur scène, à sa façon, la notion de “différence”. Comment vit-on la dissemblance selon les mentalités, les lieux, les situations ?
C’est également à une immersion au cœur de ses propres valeurs que le spectateur est invité. De nos rêves les plus charitables aux plus égoïstes, de nos actes d’empathie à notre besoin d’égocentrisme, où place-t-on l’Autre ? Comment le considère-t-on en fonction de nos besoins, au gré de nos envies ?
Dans la droite lignée du Syndrome de l’Exilé, Babacar Cissé continue son investigation sur le genre humain, à la recherche du mot et des gestes justes, pour partager sa vision d’un monde en constante évolution.


Les KKK du titre An Amérikkan dream :

Babacar Cissé fait référence dans son titre au Ku Klux Klan, société secrète raciste et suprématiste fondée au lendemain de la guerre de Sécession. L’appellation provient de la contraction et de l’association des mots kuklos (“cercle” en grec ancien), lux (“lumière” en latin) et clan, qui veut dire “famille” en dialecte écossais.
Refusant l’abolition de l’esclavage et récusant l’égalité raciale, le Klan base son action sur la violence envers les Noirs, usant d’un accoutrement spectral (cagoule blanche pointue, tunique blanche) destinés à terroriser leurs victimes et à garder l’anonymat. Incendies, viols, meurtres, lynchages, pendaisons, tous les moyens sont bons, y compris les plus sordides, pour intimider la population noire.
S’il disparaît officiellement en 1944, le Ku Klux Klan existe encore aujourd’hui dans de nombreuses organisations toujours actives aux Etats-Unis.


 

Conception et chorégraphie : Babacar  Cissé “Bouba”
Interprétation : Jeanne Azoulay, Guillaume Legras, Tchas Aimance Mensah, Mélodie Séréna, Stevy Zabarel “Easley”
Scénographie : Marc Valladon et Babacar Cissé
Création lumière : Yvan Labasse
Conception vidéo : Baptiste Klein et Babacar Cissé

Coproduction : les Associés Crew, le CCN de La Rochelle, le CCN de Créteil et du Val-de-Marne / cie Käfig, l’OARA – Office Artistique de la Région Aquitaine, IADU – Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines.

Avec le soutien au titre de l’aide au projet du ministère de la Culture et de la Communication – DRAC d’Aquitaine, de l’ADAMI, de la SPEDIDAM, de la Caisse des Dépôts et Consignations dans le cadre d’un mécénat

Avec le soutien financier – et/ou dans le cadre d’un accueil en résidence de création – du Pôle Culturel Ev@sion à Ambares-et-Lagrave, de Musiques de Nuit / Le Rocher de Palmer à Cenon, de la Ville de Cenon – OCAC et du CCN de La Rochelle.

La cie les Associés Crew est subventionnée par le Conseil régional Aquitaine, le Conseil général de Gironde.

www.lesassociescrew.fr et aussi www.babacarcisse.com

Commentaires

Please enter your name

Your name is required

Please enter a valid email address

An email address is required

Please enter your message

Centre Chorégraphique National de La Rochelle © 2014 All Rights Reserved

Mentions légales — Développpement : antichambre